Baguette

Une baguette de pain ou simplement baguette, ou encore pain français est une variété de pain, reconnaissable à sa forme allongée.



Catégories :

Pain

Recherche sur Google Images :


Source image : mitteninfrankreich.wordpress.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • pain blanc plus couramment connu sous le nom de “parisienne”. (source : moselle-web)
Étalage de baguettes

Une baguette de pain ou simplement baguette, ou encore pain français (québécisme et belgicisme) est une variété de pain, reconnaissable à sa forme allongée. Cette forme de pain est emblématique de la France, et l'était déja avant l'invention de la baguette, lorsque les pains longs étonnaient les visiteurs[1]. La baguette est aussi typique du Vietnam et du Cambodge, qui étaient des colonies françaises.

Présentation

Forme caractéristique de la baguette

Une baguette standard est large d'environ 5 à 6 cm, haute d'environ 3 à 4 cm et longue d'environ 65 centimètres. Les différentes sortes de pains sont caractérisées entre autres par leur poids. Celui de la baguette est d'environ 250 grammes dans la région parisienne, mais quelquefois uniquement 200 grammes en province.

La croûte des baguettes est particulièrement croustillante et dorée, alors que l'intérieur, la mie, est blanche et mœlleuse. En théorie, elle reprend sa forme si on la presse. C'est un critère pour savoir si le pain est de qualité.

Dans le monde, la baguette est un des symboles typiques de la France et surtout de Paris. Tout comme le vin, le béret ou le fromage, elle est devenue un symbole alors même qu'il existe d'autres variétés de pains en France et que les baguettes se trouvent actuellement dans l'ensemble des pays.

Origine

On raconte qu'elle doit son origine aux campagnes napoléoniennes : les pains étaient jusqu'alors ronds pour une meilleure conservation. Cette forme aurait été découverte par les boulangers de Napoléon pour rendre le pain plus aisément transportable par les soldats, dans une poche de leur pantalon, le long de la jambe. Cependant, un examen de portraits d'époque des soldats de l'Empire, ou des uniformes qui nous sont parvenus suffit à démontrer qu'un tel mode de transport aurait été totalement impraticable. La baguette aurait gêné le soldat pendant sa journée de marche et elle aurait certainement été en mauvais état à l'arrivée.

Une autre théorie veut que ce style de pain - le pain viennois, dont la forme peut être longue mais également ovale[2] - ait été découvert à Vienne et importé en France au cours du XIXe siècle (en 1839, à la Boulangerie Viennoise, fondé par August Zang[3]). La baguette se serait développée à Paris dans les années 1920, du fait qu'elle nécessitait un temps de levage et de cuisson moindre que les pains respectant les traditions. En effet, ce serait suite à une loi interdisant aux boulangers le travail avant 4 heures du matin, ce qui ne laissait pas le temps de préparer la boule traditionnelle[4]. On manque aussi de preuves sur cette version.

Un article sur le concours le Grand Prix de la Baguette prétend que la baguette a été découverte en 1830 : "La baguette «tradition», quoiqu'découverte en 1830, n'a officiellement été brevetée qu'en 1993 par le fameux «décret pain» du gouvernement Balladur, qui visait à donner un nouvel essor à la boulangerie artisanale alors soumise à la concurrence jugée «déloyale» des grandes surfaces. " [5] Mais aucune autre source donne cette date, et la baguette "tradition" ne parait pas correspondre à un pain respectant les traditions précis.

Usage et variantes

Baguette de tradition avec inclusion de graines et de morceaux de comté.

Des baguettes courtes sont quelquefois utilisées pour faire des sandwichs, nommés «demi-baguettes». On peut aussi servir une baguette courte avec du pâté ou un fromage.

En France, il n'est pas rare de tartiner au petit déjeuner un morceau de baguette de pain avec du beurre et de la confiture, ou alors de tremper la tartine ainsi préparée dans un bol de café ou de chocolat.

Différents pains allongés ne sont pas forcément des baguettes : le pain est légèrement plus sphérique. Plus étiré, c'est une ficelle.

En France, seuls les produits contenant les quatre ingrédients du pain (eau, farine, levain et sel) peuvent être nommés «pain».

Fabrication

Mie d'une «baguette de tradition française» (décret 93-1074 du 13 septembre 1993).

Les baguettes sont fabriquées à partir d'une pâte à pain fortement hydratée (qui contient énormément d'eau) à base de farine, de sel et de levain. On peut y trouver de la levure en complément ou à la place du levain. On n'utilise pas d'œuf, de produits laitiers ou d'huile. La pâte est énormément travaillée par des rabats puis des tours. C'est ce travail qui donne à la baguette une texture légère et aérée. Les traits présents sur le pain permettent une meilleure cuisson.

En France depuis le décret 93-1074 du 13 septembre 1993, l'appellation «baguette de tradition française» répond à une définition stricte[6] précisée par le décret no 97-917 du 1er octobre 1997[7]. Mais cette "tradition" est en effet assez récente et ne correspond pas à une tradition documentée dans un époque précise[8].

Le mot baguette

Les non-francophones qui apprennent le français sont quelquefois surpris d'apprendre que le terme baguette, utilisé en anglais et en allemand par exemple seulement pour désigner ce pain, sert à désigner en fait tout objet allongé tel que des baguettes magiques ou des baguettes chinoises utilisées dans la majorité des pays asiatiques où on mange du riz.

Notes et références
  1. "loaves of bread six feet long that look like crowbars!" (1862) Supplement to the Courant, John L. Boswell, pub, 1862, p. 45; "Housemaids were hurrying homewards with their purchases for various Gallic breakfasts, and the long sticks of bread, a yard or two in length, carried under their arms, made an odd impression upon me. ", Louis Charles Elson, European Reminiscences, Musical and Otherwise : Being the Recollections of the Vacation Tours of a Musician in Various Countries, 1896, p. 186
  2. "Kaiser roll" (anglais)
  3. Chevallier, J., "August Zang and the French Croissant : How Viennoiserie Came to France"
  4. "Il est interdit d'employer des ouvriers à la fabrication du pain et de la pâtisserie entre dix heures du soir et quatre heures du matin. ", Bulletin des Lois de la République Française - Nouvelle Série -- Année 1919 T. XI :241-264 B. No 246 (p. 769) - No 13950 "Loi tendant à la suppression du travail de nuit dans les boulangeries" Du 28 Mars 1919
  5. La meilleure baguette de Paris : gros plan sur un concours prestigieux
  6. décret 93-1074 du 13 septembre 1993
  7. Décret no 97-917 du 1er octobre 1997
  8. Steven L. Kaplan, The Bakers of Paris and the Bread Question 1700-1775. (Durham and London : Duke University Press, 1996) 6-7.

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Baguette_(pain).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 05/07/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu